IMG_0677_650x300_acf_cropped.jpg

Bénédicte Le Lay

"Artiste entrepreneur représente pour moi un état d’esprit : une curiosité d’être et de rencontres, j’explore! Et cette exploration m’amène vers différentes collaborations et expérimentations. J’ai grandi ainsi, entourée d’activités artistiques différentes et depuis je ne me suis pas arrêtée!

Mon enfance et adolescence en Belgique et ma formation de comédienne en Angleterre m’ont appris à m’affranchir en tant qu’interprète. J’y ai développé une approche très physique et engagée, où le corps à une place d’élite. A mon arrivée en France il a fallu que je trouve une famille artistique qui parle le même langage! Pas si simple… mais c’est devenu une vraie mission pour moi que d’intégrer la dimension corporelle à mes créations, à l’interprétation et à ma transmission.

A mon arrivée en France j’ai collaboré scéniquement avec le musicien et producteur Majiker (co-producteur du Fil et de Music Hole de Camille). C’est pas ce projet que j’ai définitivement mis un pied dans le réseau des musiques actuelles.

Mes créations artistiques sont des histoires qui se racontent tant avec la voix, avec le corps qu’avec de la musique. Après un solo inspiré de la vie de la sculptrice Camille Claudel, je créer et joue en ce moment une série d’épisodes chorégraphiques sur le thème de « tout ce qui nous échappe ». Je suis entourée par la chorégraphe Ioulia Plotnikova et le musicien HILDEBRANDT.

En tant qu’artiste pédagogue, Je collabore sur deux projets de créations et d’actions culturelles: DÉTOURNEMENTS 2024, en collaboration avec la comédienne Marina Valeix, projet de culture et de sport sous forme de résidence artistiques et itinérantes dans des lieux sportif. LE DANCING, en collaboration avec la musicienne Mesparrow et produit par la SMAC FILE7, est projet d’ateliers, de créations et de restitutions sous forme d’un dancing qui se nourrit de la culture musicale et dansante des participants.

Je donne aussi régulièrement des ateliers d’exploration du mouvement scénique, ouvert à tous, surtout à celui qui croit ne pas savoir danser!

J’ai suivi en 2016 le diplôme universitaire de « Chorégraphe un métier », dirigé par Karine Saporta.

En Angleterre la formation du musicien est toujours accompagnée de mises en situations scéniques. Il développe ainsi rapidement une liberté de jeu sur scène et une démarche singulière. C’est ce qui m’anime aujourd’hui, vous aider à développer votre mobilité corporelle, votre prise d’espace et votre liberté de mouvements pour un rendu scénique authentique et généreux. »
Bénédicte travaille pour le Chantier des Francos depuis 2010 et intervient régulièrement pour le FAIR, le SDV, FGO-Barbara, l’Autre Canal, FILE7, le Bolegason, Paloma, pour le Levis Music Project (Warner), pour la formation de formateurs du RPM, pour l’INECC, pour les tourneurs: Yuma Production (Jordee), Wart, Pedro Booking (OBOY)…"

NewsletterGroup + Imported Layers Copy 2